Un autosurf, c’est quoi ?

Définition d’un autosurf :

Un autosurf est un système d’échange automatique de trafic pour promouvoir un site web par l’utilisation d’un navigateur web ou d’un logiciel lancé par des internautes qui va permettre d’augmenter le nombre de visiteurs, et donc les visites reçus.

Un autosurf, comment ça fonctionne ?

En bref, un auto surf fonctionne selon le principe suivant :

  • j’enregistre mon site web
  • je visite des sites webs pendant quelques secondes
  • je reçois des visites sur mon site web par d’autres visiteurs

C’est l’idée général à retenir du mécanisme d’un autosurf, je visite des sites et je reçois à mon tour des visites, c’est un générateur de trafic.

Le système d’autosurf dans le détail

De manière plus détaillée, un auto surf est basé sur ce qu’on appelle une « visionneuse », cela correspond à un nouvel onglet dans un navigateur web ou un popup (nouvelle fenêtre).

C’est dans cette visionneuse où seront affichés des sites internet de manière automatique ou manuelle grâce à un compteur (exprimé en secondes) qui va faire défiler des sites dans cette visionneuse.

En lançant la visionneuse, une personne va gagner une monnaie, appelés soit des crédits, des points ou des secondes, qui correspond à la récompense pour avoir visiter un site.

Par la suite, cette personne peut à son tour recevoir des visites en utilisant cette monnaie pour faire la promotion de son site dans la visionneuse. On arrive ainsi à de l’échange de visite.

Autosurf se prononce autohit voir traffic exchange en anglais signifient strictement la même chose ! Certains appellent encore « autohit », en faisant référence aux tout premiers crées dans le monde du web.

Vous pouvez retrouver d’autres informations complémentaires sur l’autosurf avec Wikipédia.

Un autosurf, a quoi ça sert concrètement ?

Concrètement, un autosurf sert à envoyer des visiteurs sur vos pages. Et pour mettre tout le monde d’accord, ce sont bien des visiteurs « réels »… des internautes comme vous et moi.

Le but premier des autosurfs est de gonfler les statistiques, de générer du trafic :

  • sur des sites web et des blogs, afin d’améliorer leurs classement dans les toplistes, les concours de pages vues, et par quelques « malins » pour truquer les statistiques de fréquentation de leurs pages web (qui n’ont plus aucune valeur, on est bien d’accord)
  • gagner des vues sur youtube, des lectures sur soundcloud, skyrock, myspace, et bien d’autres plateformes !
  • sur des liens PTP (pay to promote), des liens « rémunérés » pour afficher des pages un maximum de fois. Plus ces pages seront affichées sur les autosurfs… et plus vous gagnez de l’argent !

On ne va pas se mentir, les utilisateurs regardent très peu la visionneuse, on peut potentiellement gagner une écoute sur soundcloud ou encore gagner une petite vue sur youtube sans être obligé de rester devant l’écran, pourquoi s’en priver ??

Les services principaux des autosurfs

Aujourd’hui, les autosurfs proposent une multitude d’option pour générer du trafic sur des sites web, permettant même de le manipuler voire carrément de simuler une visite dite « naturelle », je vais juste les lister pour vous donner une idée :

  • définir un nombre de secondes qu’un visiteur reste sur votre site (jusqu’à 600 secondes pour certains)
  • simuler un clic sur un site web (qui réduit donc le taux de rebond)
  • simuler un scroll (défilement vertical) sur une page web
  • modifier le referer (faire croire qu’un visiteur vient de facebook, twitter, …)
  • limiter le nombre de visite par jour, par heure, par adresse IP
  • géolocaliser les visites (avoir uniquement des visiteurs des Etats-Unis)
  • modifier l’user agent (le navigateur utilisé, trafic mobile)

Les autosurfs ont bien évolué, si bien qu’on peut les considérer comme des outils sérieux pour son référencement avec toutes les options qu’ils peuvent proposer et qu’on peut très bien combiner !

EXEMPLE DE LA MORT QUI TUE !

J’affiche mon site :
  • 5 fois par heure
  • à des visiteurs uniques
  • pendant 45 à 120 secondes (choisi aléatoirement)
  • suivi d’un clic sur une page de mon site
  • avec un referer provenant d’une recherche google !
OH MY GOD !

Un autosurf, est-ce dangereux ?

Les autosurfs peuvent représenter un risque suivant l’usage qu’il en est fait.

Quel danger de l’auto surf pour mon site ?

1 – Les régies publicitaires

Si vous comptiez utiliser des autosurfs pour gagner de l’argent sur Google Adsense, aïe ! je vous arrête tout de suite ! c’est interdit dans leur conditions d’utilisation… et cela est valable pour la plupart des régies publicitaires., en revanche d’autres les accueillent bras ouvert car ça génère énormément de trafic, et donc d’argent, notamment sur les campagnes au CPM (coût pour mille affichage), mais bon il y a pas mal de popups/redirections/virus.

2 – Le serveur de votre site

Un autosurf, ça apporte du trafic, énormément de trafic suivant la configuration que vous faîtes quant au nombre de visites reçues.

En effet, certains autosurfs peuvent envoyer des milliers par heure, et si vous ne disposez pas d’un serveur capable d’encaisser le coup, vous risquez de retrouver votre site hors ligne.

3 – Une augmentation du taux de rebond

Les visites apportées par un auto surf de base augmente le taux de rebond (un visiteur consulte votre site puis la quitte), catastrophe !!! Aux yeux de Google, cela peut signifier que votre site a manqué d’intérêt à l’internaute, et pourrait impacter votre référencement naturel, dans quel degré ? je ne peux le dire, certains sites n’ont aucun impact, après ils ont énormément de contenu, cela doit jouer.

Mais, avec une option d’autosurf on peut simuler un clic sur votre site, et donc réduire le taux de rebond automatiquement.

Quel danger de l’autosurf pour mon ordinateur ?

1 – Virus, malware

Avec la visionneuse d’un autosurf, vous visitez beaucoup de sites, tous les types de sites, et on n’est pas à l’abri qu’un site dans la visionneuse soit infecté par un virus ou autre, soit volontairement ou involontairement (80% des cas, dû aux publicités des régies publicitaires).

D’ailleurs, certains membres d’autosurf enregistrent un blog bien rédigé, propre, puis une fois accepté, il modifie son contenu pour y mettre plein de publicités et pouvant contenir des infections virales.

Il vous faut un antivirus, après bon chaque antivirus réagit différemment, vous pouvez avoir beaucoup d’alerte virale alors que ce sont des  » faux positifs « …

Certains autosurfs y prêtent une attention particulière en vérifiant les sites des membres avec un antivirus comme l’excellent autosurf Netvisiteurs.com qui dispose d’un logiciel de surf capable de bloquer des domaines ou des publicités provoquant des virus, mais on peut pas être sûr à 100%, il y a aussi hitleap.com.

2 – Consommation électrique, plantage d’ordinateur

Un autosurf, ça affiche des sites jusque là tout va bien ; mais vous pouvez être tenté d’en lancer beaucoup (les gourmands !) afin de gagner plein de visites sur différentes échangeurs de visites, auparavant, j’en lançais une bonne dizaine, mais bon, la consommation de mémoire (RAM), le processeur (donc la consommation d’électricité) était élevé et le navigateur web qui servait à lancer les visionneuses plantaient souvent du fait de manque de mémoire disponible, ralentissant l’ordinateur voire le faisait redémarrer.

Ne soyez pas trop gourmand ! 2-3 bons autosurfs, c’est suffisant.

Les Autosurfs

Auto-surf et auto-hit est un portail gratuit consacré au milieu de l’autosurf, avec notamment une liste d’autosurf à tester.

Vous retrouvez sur ce site l’ensemble des informations à savoir concernant le monde des autosurfs, type d’autosurf, les différentes visionneuses d’autosurf, les meilleurs autosurfs, fonctionnalités d’un autosurf, etc.

Les autosurfs vous permettront de faire la promotion de votre business, liens de parrainage, bons plans, … et ce à moindre coût.

Les principaux autosurfs recommandés :

NomFonctionnalités de l’autosurf
HitleapReferer modifiable, temps d’affichage variable, géolocalisation, réduction du taux de rebond, logiciel de surf
autosurf
NetvisiteursReferer masqué, temps d’affichage variable, poster des annonces par textes ou bannières, bonus de crédits, logiciel de surf

Comment augmenter automatiquement vos vues youtube avec un autosurf

Il y a plusieurs façons d’augmenter son nombre de vues pour sa vidéo youtube, dont une avec ce qu’on appelle un autosurf (des générateurs de trafic).

Je ne vais pas parler de tout ce qui est optimisation de votre vidéo, référencement, portée sur les réseaux sociaux, … il y a pas mal de blogs sur ce sujet, tel que « 12 tactiques pour augmenter votre nombre de vues sur YouTube » (j’ai choisi au hasard sur google :P).

L’autosurf késako ?

Rapidement, un autosurf génère automatiquement des visites sur des sites webs, ce sont des internautes qui visitent des sites avec un navigateur web et cela génère du trafic ; dans le cas d’une vidéo youtube, cela peut potentiellement générer une vue youtube !

Vous trouverez plus de détails sur notre article dédié C’est quoi un autosurf ?

Comment le nombre de vues augmente avec un autosurf ?

En bref:

  1. vous ajoutez votre vidéo youtube sur l’autosurf
  2. vous visitez pendant ce temps des sites webs avec votre navigateur web ou leur logiciel d’autosurf
  3. vous gagnez des points à chaque site visité
  4. Vous distribuez vos points à votre vidéo youtube et recevrez à votre tour des visites !

Ces visites peuvent donner lieu à une hausse de votre nombre de vues youtube ! mais cela n’est pas garanti, car il y a tout l’algorithme et autres contrôles de youtube derrière qui vérifient la validité de la vue.

Vous n’allez pas non plus gagner des millions de vues youtube, ce serait trop facile ! Vous pourrez en grappiller des centaines petit à petit, sans débourser un sous ! oui ! certains autosurfs sont gratuits à l’usage sauf si on veut des options plus poussés !

Les autosurfs le meilleur moyen de gagner des vues youtube ?!!

Aujourd’hui les autosurfs proposent une multitude d’options pour les visites générés :

  • cacher/modifier le referer (source de la visite)
  • définir la durée d’affichage, ici la durée de lecture d’une vidéo youtube (de 10 à plus 300 secondes)
  • filtrer le nombre de fois qu’une même personne peut voir votre vidéo dans une journée
  • limiter le nombre de visites par heure et/ou jour
  • générer un clic sur votre vidéo youtube : cela simule un internaute qui change de vidéo
  • etc

Ces options sont notamment disponible gratuitement sur l’autosurf Netvisiteurs.

Pourquoi je ne reçois pas beaucoup de vues, pourtant j’ai des visites !

Youtube comptabilise plusieurs visites d’une même personne dans une journée comme une vue !

Pour l’actualisation du nombre des vues, tout dépend de youtube cela peut se faire en moins de 24 heures voire plus.

La durée de visionnage entre en compte dans le calcul des vues youtube.

Il faut minimum une trentaine de secondes de visionnage pour avoir une comptabilisation. Cela n’est pas toujours vrai avec l’algorithme de youtube, il faudrait avoir au moins un temps d’affichage à 70/80% de la durée d’une vidéo.

Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu :

  • tous les contrôles de youtube (j’ignore totalement…),
  • le surfeur peut avoir bloqué la lecture de vidéos (flash ou HTML5),
  • la vidéo n’a pas été visionnée car il y a eu une publicité avant la lecture de la vidéo,
  • le surfeur n’a pas une bonne connexion internet donc la vidéo s’est bloquée ou n’a pas été chargée,
  • le surfeur regarde une autre vidéo en même temps,
  • etc

Mon conseil :

  1. Varier les autosurfs utilisés tels que Netvisiteurs, Feeling Surf ou encore hitleap
  2. Cacher ou modifier le referer
  3. Mettre un temps d’affichage de votre vidéo supérieur à 40 secondes, ou encore mieux, un temps d’affichage aléatoire entre 40 secondes et par exemple 160 secondes
  4. ne pas envoyer trop de visites d’un coup sur votre vidéo, youtube pourrait penser que c’est un robot qui visite ; sur certains autosurfs vous pouvez limiter le nombre de visite par heure/jour

Faut pas non plus espérer gagner des milliers de vues youtube d’un coup, vous pourrez en grappiller des centaines petit à petit !

Autosurf avec logiciel de surf

Un autosurf peut proposer un logiciel de surf (ou visionneuse par logiciel).

Mais qu’est-ce qu’un logiciel de surf ?

Il s’agit d’un logiciel que l’on installe sur son ordinateur, on n’utilise plus son navigateur web pour visiter des sites mais bien un logiciel.

Qu’apporte un logiciel de surf ?

Le gros problème des autosurfs par navigateur est le contenu des sites qui sont affichés, en effet, à cause de ces sites, le navigateur web peut planter (problème de mémoire, un script qui bloque, une redirection, redémarrage du navigateur, …).

Qui n’est jamais tombé sur une page demandant si vous la quitter bloquant ainsi le surf ??!!

Le logiciel de surf gère cela parfaitement, pas de plantage, défilement des sites en continue.
Aussi, il apporte son lot de fonctionnalités suivant les autosurfs tels que :

  • la réduction du taux de rebonds : il est capable de générer un clic sur votre site
  • la modification du referer : faire croire qu’une visite sur votre site provient d’ailleurs (exemple : une recherche google alors que la visite provient d’un autosurf)
  • supprimer tout contenu sonore
  • bloquer le chargement d’adresses : certains logiciels d’autosurf peuvent bloquer directement le chargement d’un lien. Exemple : une régie publicitaire affiche des publicités avec des virus, le logiciel empêchera le chargement de ces publicités

Hitleap est un de ces autosurfs qui proposent ces fonctionnalités malheureusement payantes, seul hic on peut réduire la fenêtre du navigateur, donc on ne voit pas les sites, si vous cherchiez à vous faire voire, vous l’avez dans l’os.

A l’heure actuelle, son moteur de rendu des pages ne semble plus capables de lire des vidéos (exemple : une vidéo youtube), espérons que le Traffic Exchange HitLeap fasse une mise à jour.

Il y a aussi le logiciel d’autosurf de Netvisiteurs, qui propose la plupart des fonctionnalités cités plus haut (excepté les modifications du referer) gratuitement ! Et petit plus, la fenêtre du navigateur ne peut pas être réduite !

Actuellement, le logiciel est à sa version 2.2 et intègre un redémarrage automatique toutes les quatre heures de quoi limiter sa consommation de mémoire.